Poésie – Vénus Khoury-Ghata, Septembre attaché au figuier

Septembre attaché au figuier Septembre attaché au figuier On tournait le dos à l’été ramasseur de noix vides Siffleur de jeunes abeilles Les derniers feux de la saint-jean enfumaient les lampes insomniaques Les encriers Suspendus à la ceinture du père On courait moins vite que le paysage Le chemin risquait d’arriver sans nous à la […]

Poésie – Vénus Khoury-Ghata

C’était novembre C’était novembre de tous les vacillementsLe crépuscule n’allumait plus les lampes coutumièresLes mains tendues pour arracher un peu de leur lueur à l’obscuritéramassaient des battements d’ailesLa mère ouvrait les bûches froides avec ses ciseaux comme ventrede volaille pour les farcir de crépitementson essorait du même geste le seuil et le lingeon s’inventait des […]