Abnousse Shalmani. Les exilés meurent aussi d’amour. Grasset, 2018.

Déraciné, l'arbre meurt. Qu'en est-il de l'homme arraché à son pays ? Qui devenir ? Peut-il poursuivre comme cet avant l'exil ?Shirin du haut de ses neuf ans observe ses parents, ses tantes et oncles, ses cousines et cousins s'aimer, se déchirer, se haïr... Toujours plus, toujours trop. Dans cette ambiance sombre telle une nuit … Lire la suite Abnousse Shalmani. Les exilés meurent aussi d’amour. Grasset, 2018.

Publicités

Marceline Loridan-Ivens. L’amour après. Grasset, 2018.

Cécité. Le présent est flou. Le passé ressurgit. Nécessité. De dire, d'écrire... L'amour après L'amour enfoui, réuni dans une valise. L'ouvrir, s'ouvrir aux souvenirs. Souvenirs d'amours perdues dans ces lettres gardées. Marceline Loridan-Ivens a aimé. En retour, elle a été aimé. Ô combien ! L'amour après Aimer et s'aimer après... l'enfer. Séduire. Tenter. Résister. Fuir. … Lire la suite Marceline Loridan-Ivens. L’amour après. Grasset, 2018.

Et tu n’es pas revenu. Marceline Loridan-Ivens. Grasset, 2015.

Marceline Loridan-Ivens retrace l'Histoire à travers son histoire, de 1944 à nos jours, dans une lettre adressée à son père. Une lettre lue par des milliers de personnes, mais jamais par son père.Et tu n'es pas revenu de là-bas, d'Auschwitz-Birkenau.Aucune larme.Comme si Marceline Loridan-Ivens me demandait de ne verser aucune larme.Lire et prendre conscience encore.Lire … Lire la suite Et tu n’es pas revenu. Marceline Loridan-Ivens. Grasset, 2015.

Mathieu Terence. Mina Loy, éperdument. Grasset, 2017.

Encore une histoire de femme libre, artiste. Belle, très belle histoire. Et les mots viennent à me manquer. L'amour est là, très présent dans la vie de Mina Loy. L'absence aussi. Éphémère ou éternelle. L'Histoire provoque ces fuites ou parfois l'amour, ou est-ce son désir d'indépendance, de liberté ? Sans doute un peu de tout cela. … Lire la suite Mathieu Terence. Mina Loy, éperdument. Grasset, 2017.