Valérie Perrin. Changer l’eau des fleurs.

Changer
Changer de travail, de ville ; changer… Violette ne change pas, elle évolue ; elle accueille sa vie qui lui apporte son lot de malheurs mais aussi d’infimes bonheurs.

l’eau
la mer… Méditerranée : son réconfort. Marseille, les Calanques de Sormiou… souvenirs de jours heureux, prémices d’un avenir tout aussi heureux ?

des fleurs
celles de « son » cimetière à Brancion-en-Chalon, Violette en prend soin comme elles ont pris soin d’elle… de son âme.

Changer l’eau des fleurs me permettra de passer un bon moment, me suis-je dit. Roman sans prétention à l’écriture simple et fluide, ce fut une agréable lecture, mais il y a eu aussi…

Des larmes, des flots de larmes si longtemps enfouis, libérés grâce aux mots de Valérie Perrin. J’étais loin de m’imaginer que Changer l’eau des fleurs résonnerait autant en moi… J’étais à mille lieues de m’imaginer cela.

Merci Valérie Perrin.
Merci pour la note finale du livre : « La vie devant soi », Vincent Delerm.
https://m.youtube.com/watch?v=SRqLBucRa88&list=OLAK5uy_lqxzh6m_pvRWKki9YJQ4SR8nmlqFemjpg&index=2&t=0s


Changer l’eau des fleurs
Albin Michel, 2018. 560 pages.
Prix Maison de la presse 2018.
Fiche du livre

Photographe et scénariste, Valérie Perrin travaille aux côtés de Claude Lelouch.
Son premier roman Les Oubliés du dimanche, a reçu de nombreux prix, dont celui de Lire Élire 2016 et de Poulet-Malassis 2016.

Une lecture commune Livraddict.
Défi #1pavéparmois + #aufildessaisonsetdespages

Publicités

6 commentaires sur “Valérie Perrin. Changer l’eau des fleurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s