Inachevé, avant de m’endormir…

Des chiffres.
C’est une histoire de chiffres, finalement.
Et une histoire de temps.
L’histoire du temps : le temps passé et celui de l’avenir… perdu. Un temps – ce présent – passé à grignoter celui qui n’existe plus. L’avenir perdu.
Il n’y a plus d’avenir.
Tout est déjà perdu. Englouti.
L’essentiel se perd mais ils continuent… leur route sans même regarder ces tas de cendres… Tout s’éteint autour eux.
Des cœurs de pierre, des visages figés, aucun sourire, aucune chaleur, ils déambulent froidement… Ils sont devenus superficiels, accumulent l’inutile…

Eléonore B.
Inachevé, avant de m’endormir…
19.2.7

Publicités

Publié par

Eleonore

"Me définir aujourd'hui, à cet instant, c'est m'ignorer dans l'avenir, dans me devenir..." Blogueuse littéraire et poétique. Aime les mots... et tous ces styles d'écriture pleins de beauté et d'espoir. M'émerveiller à chaque livre ouvert.

6 réflexions au sujet de “Inachevé, avant de m’endormir…”

Les commentaires sont fermés.