Sérénité, Eléonore B.

Quelques vers pour compléter le Cahier de poésies d’Asphodèle. Mes pensées s’envolent, la musique m’inspire, l’ambiance aussi… Lourdeur qui mène à la douceur. La légèreté m’appelle. La lumière…

Sérénité

Et soudain une ombre s’étale
Au loin, l’odeur du sol mouillé
Un pétale

Tombe lézardée

La rosée
Encore un matin oriental
Où tout est calme, reposé

Peut-être une suite le mois prochain.

Publicités

3 réflexions sur “Sérénité, Eléonore B.

  1. Pingback: Printemps, été mes souvenirs… m’en souvenir… | À mes heurs retrouvés

  2. Pingback: Bilan – me souvenir du printemps et de l’été – À mes heurs retrouvés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s