Extrait – Comme une feuille de thé à Shikoku, Marie-Édith Laval

« Devant des fleurs de cactus, dont la beauté ne dure qu’une journée, ces nouvelles 24 heures démarrent sur un rappel de l’éphémère de notre passage en cette vie. Savourons chaque moment, soyons présents à ce qui est là. Tout est transitoire. Rien n’est à nous. Tout appartient à l’humanité entière. Tout passe et nous ne sommes que des passants sur ces routes du monde… C’est d’une telle évidence, me direz-vous. Certes, mais nous l’oublions fréquemment. Dans la merveilleuse aventure de la vie au présent, l’existence est riche d’aurores chaque jour nouvelles. »

Publicités

6 réflexions sur “Extrait – Comme une feuille de thé à Shikoku, Marie-Édith Laval

  1. Tant d’éphémère qui est le sens de notre existence même qu’il faut savourer chaque instant de beauté, fugace certes mais dont l’empreinte reste durable en nous…

  2. ah mais j’avais mis un « j’aime » déjà 😉 😉 😉
    oui pourtant abonné je ne reçois pas les alertes pour tes nouveaux posts 😦
    Et aussi mes pas se promènent pas mal dans Paris et la région lol! 😉 😉 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s