Inspiration poétique 8.31.16

la colère
la taire

la tristesse
bien longtemps qu’on la laisse

restent
le manque
le manque de mots
le manque d’eux
des souvenirs
et des rires
au loin
il me semble

la colère
je la perds
et
la tristesse
ne me blesse
plus

la vie en moi
et ma vie
réclame
son calme

pas après pas
Bonheur après douleur
accueillir la paix
trouver l’amour sous ce toit
en moi
et croire sans cesse
en Vous
en Moi
en Nous

Oublier colère
Tristesse
Garder, regarder
l’horizon
devant moi…

Et si les mots blessent, l’absence est bien plus forte qu’eux ; ils ne sont rien, ils sont tout !

Eléonore B., été 2016
31 août

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s