Inspiration poétique 7.15.16

Et je me laisse porter
par le vent,
par le temps,
par l’été
Et ses humeurs…

Fureur d’un soir
Pulsions meurtrières
Tout rebascule
On se souvient
On se rappelle
Il y a quelques mois…

Et je les laisse s’emporter
contre le temps,
contre les gens,
à contre-courant
je reste
là,
dans le soir,
dans le crépuscule
Et me souviens,
me rappelle
il y a des mois…

L’horizon,
l’immensité :
cet océan
et toutes ses vagues d’amour
Et d’espoir
Regarder et puiser
pour croire encore
et toujours
en l’Être

En un instant
je me laisse porter
par cette vague d’amour
par Votre Amour…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s