Inspiration 5.25.16

Oublier, fuir les salons
Ne garder qu’en image
Les visages
Ne plus s’en approcher
En vrai
Les garder insaisissables
Les laisser figés
De leur vie
Ne savoir que des bribes
Et les laisser hors de la mienne

Retrouver ce parfum,
mes rêves d’antan
Du temps de l’insouciance
Voire de l’ignorance
Retrouver ces joies, ce plaisir
L’émotion des mots

N’être qu’avec eux
Qu’avec les mots
Entre les lignes
M’immiscer
Effleurer, tourner les pages
Sans penser à autre chose
Qu’à l’histoire et aux personnages
Rester dans cet imaginaire
Oublier un temps,
un instant
La réalité

Fuir,
m’enfuir des salons
Garder la bonne distance
Entre l’écrivain et moi, la lectrice
Ne rien savoir
Garder le charme des mots
Ne garder que les mots, l’émotion
Ne faire qu’un
Avec les mots
Avec le livre
Me détacher de l’écrivain
M’attacher au bouquin

Publicités

5 réflexions sur “Inspiration 5.25.16

  1. nos vases de communicants
    parfois boue emprisonnant
    parfois champagne pétillant
    vertige de la chute solitaire
    vertige de la communion solaire
    montagne russe de nos âme solitaires
    chaque rencontre est particulière
    et son alchimie un grand mystère
    alors simplement rester ouvert
    à ce qui vient même les filles de l’air
    😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s