Lady Sings the Blues, Billie Holiday

Le mois dernier (déjà?!), j’ai quitté l’univers, la vie de Lady Day.

Je ne me souviens plus…
si ! Quelques instants de sa vie me reviennent, mais les périodes, les années s’emmêlent…

Il me reste :
La souffrance, la douleur au coeur… l’essence de sa vie.
Et la lutte… toujours persévérer malgré les coups, les insultes, l’irrespect…
Elle est une femme.
Jazz.
Elle est noire.
C’est handicapant, invivable pour ces blancs.
Et c’est barbant pour moi, d’écrire ces mots car je m’en fous ! Blanche, noire, jaune… (oh que je n’aime pas identifier les personnes à la couleur de leur peau.) Je m’en fous ! Leurs valeurs et leurs qualités sont bien plus importantes.
Mais, il fallait bien le mentionner puisque cela fait partie de la vie de Billie Holiday : cette lutte pour vivre « normalement », en paix et vivre de sa passion.

Jazz.
Musique.
Paroles.
Interprétations.
Style particulier, caractère prononcé et revendiqué, Billie Holiday veut être elle et est elle, du bout de ses doigts et jusque dans sa voix ! Elle réussit mais à quel prix ? Violée, droguée… abandonnée par son père… la prison…

Et sous les blessures, les cassures : une vitalité ! Une force ! Pleine de sensibilité et sensualité.  Une belle femme… victime du mal des mâles, d’hommes, de certains hommes et de leur mal : ce désir de pouvoir, de supériorité sur la femme, les femmes.
Malgré cela, Billie continue d’aimer la gent masculine.

Elle poursuit sa voie qui la mène, l’emmène vers le succès. Un court succès. Sa lutte contre la drogue sera vaine.

Derrière elle, toujours auprès, au près d’elle, il y eut sa mère. Sa mère veillant… bienveillante. Elles s’aimaient, se protégeaient l’une et l’autre. Quinze ans les séparaient, jusqu’à ce que la mort le fasse définitivement.

Il me reste tout cela et d’autres choses minuscules de Lady Sings the Blues, mais l’essentiel est là. Je vous laisse la découvrir au-delà de ses musiques, de sa voix…

Lady Sings the Blues de Billie Holiday aux éditions Parenthèses.

Publicités

Une réflexion sur “Lady Sings the Blues, Billie Holiday

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s