Être soi-même, Billie Holiday #citation

« Il faut être soi-même. Si vous copiez quelqu’un, vous n’arrivez à rien ; ça signifie que vous travaillez sans aucun feeling, et sans feeling, quoi que vous fassiez, c’est zéro. Il n’y a pas deux êtres semblables sur terre, et cela doit se retrouver en musique, sans quoi il n’y a pas de musique. »

Billie Holiday faisait référence au fait que Lester Young n’avait pas de « gros son » contrairement à Chu Berry. Suite à un duel entre les deux saxophonistes.
Des mots extraits de son autobiographie Lady Sings the Blues. Traduction Danièle Robert, pour les éditions Parenthèses.

Bonne soirée de début de semaine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s