Sabine Sicaud, Le chemin de l’amour

Dimanche soir, s’endormir avec poésie et rêver d’amour ou de l’amour…

Le chemin de l’amour

Amour, mon cher Amour, je te sais près de moi 
Avec ton beau visage. 
Si tu changes de nom, d’accent, de coeur et d’âge, 
Ton visage du moins ne me trompera pas. 
Les yeux de ton visage, Amour, ont près de moi 
La clarté patiente des étoiles. 
De la nuit, de la mer, des îles sans escales, 
Je ne crains rien si tu m’as reconnue. 
Mon Amour, de bien loin, pour toi, je suis venue 
Peut-être. Et nous irons Dieu sait où maintenant ? 
Depuis quand cherchais-tu mon ombre évanouie ? 
Quand t’avais-je perdu ? Dans quelle vie ? 
Et qu’oserait le ciel contre nous maintenant ?

Poème écrit par Sabine Sicaud.

Publicités

2 réflexions sur “Sabine Sicaud, Le chemin de l’amour

  1. Le chemin de sable

    Ne pas se rappeler en suivant ce chemin…
    Ne pas se rappeler… Je te donnais la main.
    Nos pas étaient semblables,
    Nos ombres s’accordaient devant nous sur le sable,
    Nous regardions très loin ou tout près, simplement.
    L’air sentait ce qu’il sent en ce moment.
    Le vent ne venait pas de l’Océan. De là
    Ni d’ailleurs. Pas de vent. Pas de nuage. Un pin
    Dont le jumeau fut coupé dans le temps
    Etait seul. Nous parlions ou nous ne parlions pas.
    Nous passions, mais si sûrs de la belle heure stable !
    Ne te retourne pas sur le chemin de sable.

    Sabine Sicaud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s