Catherine Corsini, La belle saison

Attendre la fin de l’automne
Pour écrire sur La belle saison
Attendre que viennent les mots
Sont-ils là, enfin ?
Peut-être pas…

Qu’écrire sur le film lui-même ?
Histoires de femmes, le temps d’une idylle
Histoire des femmes, d’une période de lutte, de combat pour obtenir plus de droits

Et ces regards sur le monde, la société, son proche, et sur soi-même…
L’amour fait jaser, l’amour entre deux femmes : interdit aux yeux de certains
L’amour non accepté…
Penser aux autres et s’oublier
Se perdre, peut-être
Ou ne pas oser
Hésiter et rester
Finir en ayant un train de retard

C’est ça
Il y a celle qui oublie le regard des autres et pense à elle, sans tomber dans l’égoïsme
Et il y a celle qui s’oublie dans le regard des autres
Puis, un jour, les rôles s’inversent

Si l’Histoire est connue
Il est toujours bon de la revoir
Et se dire que d’autres luttes, d’autres combats continuent…

Au fil des saisons
La belle saison ne s’oublie pas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s