Inspiration 7.31.15

Juste en passant, je dis …

Pleurs retenus, refoulés
Glissent, coulent le long du corps
À l’intérieur
Inondent, noient ce cœur affaibli, presque détruit
Et l’océan ?
Vague souvenir
Il manque
Le soleil réchauffe le corps entier
Extérieur
Dehors, tout éblouit
Tout s’oublie
Les pleurs et la tristesse
Les heures en détresse
Reste !
Toi et ta joie
Eux, leurs yeux
Mon regard sur vous deux
Nos sourires sans rire
L’image sans voix
Restez encore
Sans dernière fois

Publicités

Une réflexion sur “Inspiration 7.31.15

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s