Paul Auster, Chronique d’hiver #livre

Livre de mon mois de mai
Lu lors de mes trajets en bus, métro, train…

Autobiographie
Paul Auster fait le point
Sur ses soixante quatre dernières années
Ses maux sont livrés
Dans sa Chronique d’hiver
Ses souvenirs d’hier

Que me reste-t-il quelques semaines après ma lecture ?
Des images
Mon sourire en refermant le livre
Des chiffres, nombres… incertains

Il me reste quelques vagues souvenirs
Des points, des détails de sa vie
En vrac

Paul Auster est né en février
Un premier mariage raté, malgré les tentatives pour le sauver
Naissance de son fils
Deuxième mariage et naissance de sa fille

Ses nombreux déménagements
Dont ses vingt endroits marquants
Il vivra à Paris
Quand ? Je ne m’en souviens plus
Les dates ne m’importent guère

Ses Noëls en famille
Avec la famille de sa femme
Ces Noëls et le même rituel
Pour le dîner du 24 décembre

Ces jours aussi
Où il frôla la mort
Seul
Ou en famille

Je me souviens aussi
De l’histoire de ses cicatrices
Celles de son visage

Et de Paris
Son Paris
Il me revient
Je l’imagine…
Les parisiens : insupportables, pour lui
Cette France qu’il critique
Où il rencontre Jean-Louis Trintignant
Les mots de l’acteur le laissent toujours interrogateur

Et son « tu »
Cette deuxième personne du singulier qu’il emploie
Comme pour mieux se souvenir
Mais être détaché de lui-même
Se souvenir, oui
Revivre, non
Il y a de cela dans ce Paul Auster
Dans Chronique d’hiver

Il y a la mort aussi
Qui plane
Trop
La mort qui obsède
Qui l’obsède, peut-être
L’angoisse, oui
Il s’en rapproche, l’attend
Et moi, j’aimerais lui dire qu’il a encore le temps
Même si 64 ans se sont déjà écoulés
(68, maintenant)
Il a encore le temps

(Chronique d’hiver, Paul Auster. Chez Babel, Actes Sud, septembre 2014. Traduit par Pierre Furlan)

Publicités

7 réflexions sur “Paul Auster, Chronique d’hiver #livre

    • Oh… pour ma part, je n’ai pas réussi à continuer « Seul dans le noir », mais je ne désespère pas. Et maintenant, j’ai envie de lire sa deuxième autobiographie.

  1. Pingback: Juin et moi… | Mes Bonheurs minuscules

  2. Pingback: Tag – Être ses livres | Mes Bonheurs minuscules

  3. Pingback: Tag – Être ses livres | Titre [absent]

  4. Pingback: Juin et moi… | Titre [absent]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s