Julien Boutreux, Introspection #poésie

Des mots, des images CLAC ! BOUM ! et le cœur s’accélère. Coup de cœur. Revue de poésie 17 secondes.
Ces mots, on voudrait les garder pour soi, mais l’envie de les partager est bien plus forte.
Alors, l’Introspection de Julien Boutreux s’invite en ce dimanche, poésie.

Introspection

La fatigue emplit les mots
Et la parole reste muette
Le clavier remplace les lettres de noblesse
J’ouvre la vie le néant mon crâne aussi
Mais bien sûr au-dedans
Je n’aperçois rien
Qu’un univers insensé infini et noir
Sans haut ni bas
Ni points cardinaux
Pour dire où aller

Et pour aller plus loin
sur le site de la revue, cliquez ici.

Doux dimanche à toutes et tous.

Publicités

2 réflexions sur “Julien Boutreux, Introspection #poésie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s