#RaysDay – Delerm et ses mots que j’aime

Une décennie et quelques poussières plus tard. 21 ou 22 ans.
Nouvelle ville. Nouvelle vie. Toujours la passion pour la lecture avec la découverte d’un auteur/écrivain mais je ne le sais pas encore.
Je ne le sais pas jusqu’à …

Les souvenirs sont là : mon amie près de moi, son étagère à albums CD face à nous, je regarde, je les regarde, j’en connais et puis, il y a …
Ce visage baissé en noir et blanc sur une pellicule photo : pochette d’album. Ce prénom et ce nom : Vincent Delerm. Je ne me souviens plus, les images sont floues, les mots ne sont que de lointains murmures, je tiens l’album entre mes mains, le CD est en route, mon amie me prévient que c’est particulier ; cela ne fait rien, je veux écouter. Je craque.

C’était un jour ensoleillé dans cette chambre d’université et j’entendais pour la première fois, Fanny Ardant et moi. Vincent Delerm « restera » dans cette chambre d’université pour n’en ressortir que dix ans plus tard ; son nom, lui, restera ancré dans ma mémoire.

Les mois filent. Fin de l’hiver ou début du printemps, je ne sais plus.
Où était-ce ? Dans cette ville ou l’autre ? Je ne me souviens plus, seul le « choc » me revient : le célèbre baiser des amants de l’hôtel de ville de Robert Doisneau est en couverture d’un livre, devant mes yeux. Comment résister à ce Folio – Les amoureux de l’Hôtel de Ville de Philippe Delerm –, moi la passionnée de photos (célèbres) noir et blanc ? Je le prends. Je l’ouvre. Coup de cœur en lisant la petite biographie de l’auteur : « Philippe Delerm est né le 27 novembre 1950 … » née un 27 novembre, je n’irai pas plus loin, mon cœur a parlé, je l’achète. Arrivée chez moi, il sera mis de côté ; je n’accroche pas.

Neuf ans plus tard. Eté 2013. Les amoureux de l’Hôtel de Ville sera lu d’une traite, mon cœur revivra ses premières émotions. Coup de cœur, coup de foudre. Conquise déjà par Je vais passer pour un vieux con et autres petites phrases qui en disent long, son autobiographie Ecrire est une enfance sera un trésor, un vrai cadeau. Les secrets sur l’écriture, le pourquoi de ses livres sont dévoilés, il nous ouvrira les portes de son enfance, son adolescence, de ses endroits, de ses pensées, ses sentiments, ses émotions … Vincent, son fils, reviendra fredonner dans ma chambre et ces albums seront tous écoutés.

Les mois, les saisons défilent.
Autumn
sera acheté en plein été. Un été pour mémoire attend de me voir. La première gorgée de bière d’être bue, euh… lue. Le trottoir au soleil est un doux souvenir estival. La sieste assassinée est à portée de main. C’est bien sera une lecture de rentrée pour une mère et sa fille.

Parce que C’est toujours bien quand Le bonheur est là, devant nous, quand il est partagé.
Parce que Philippe et Vincent ne sont pas seuls à faire battre mon cœur de passionnée, Martine Delerm l’a fait et le fait aussi.

Avec l’épouse, la mère, il faut revenir bien avant la lecture de mon premier roman, du temps où j’étais haute comme trois pommes.
Yves Duteil chantait, contait Le cirque et Martine Delerm l’avait illustré ; une petite fille un peu plus haute que trois pommes me le fera remarquer.
Juste en soi et Marie Marine et l’Océan attendent mes mots pour en parler comme Fragiles, Paris l’instant ou Traces et bien d’autres encore attendent mes yeux pour les aimer.

Une chose est certaine. Les mots que j’aime sont ceux de la famille Delerm.

Publicités

2 réflexions sur “#RaysDay – Delerm et ses mots que j’aime

    1. Merci à vous de votre passage sur mon blog et pour vos mots.
      Martine illustre avec des aquarelles, très pures et délicates, pleines de rondeurs. Bonne découverte de Martine Delerm !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s